Saturday, August 31, 2013

"In Nomine Jesu": Une nouvelle version de mes armoiries…a new expression of my coat of arms



On Sunday, I will be at Notre Dame to preside at the beginning of Mgr Daniel Berniquez's ministry as Rector of the Ottawa's Cathedral Basilica (noon and 5pm Masses) as well as that of Father Geoffrey Kerslake as the Associate Rector (7:30pm). Both these men have other duties as episcopal vicars so we are pleased that the former Rector, Father Paul McKeown, OSM will continue to serve the faithful who come to the cathedral church for pastoral outreach as parishioners or occasional visitors. I am also grateful for the service rendered at the cathedral by priests who reside in the Archbishop's residence, as well as priests pursuing studies in Ottawa or other clergy who assist on a regular or occasional basis.

This week, a new representation of my episcopal coat-of-arms arrived and was installed above my bishop's chair (cathedra), held up by angelic hands. A description of these heraldic representations follows below.

Dimanche, je présiderai deux messes (à 12h et à 17h) durant lesquelles Mgr Daniel Berniquez, v.é., inaugurera son ministère comme Recteur de la cathédrale-basilique Notre Dame; et à 19h30 m. l’abbé Geoffrey Kerslake, v.é., commencera son ministère comme son vicaire. Nous sommes reconnaissant à l’ancien Recteur, Père Paul McKeown, osm, qui continuera à desservir le peuple de Dieu à la cathédrale ainsi qu’aux prêtres étudiants et autres prêtres qui assistent à la cathédrale régulièrement ou occasionnellement.

A cette occasion, on note l’arrivée d’Italie d’une nouvelle représentation de mes armoiries, située en haut de ma cathèdre, symbole du rôle de l’évêque d’enseigner, gouverner et sanctifier la portion du Vignoble du Seigneur qui lui a été confié par le Saint-Siège. Voici une description de mes armoires :

L’héraldique nomme les deux côtés d’un blason dexter et sinister ; c’est le côté droit et gauche, ils deviennent inversés lorsqu’on les regarde. Le sinister, côté gauche du blason (le côté droit pour le spectateur), nous renvoie à la famille et à la communauté religieuse de l’archevêque — un soleil doré sur lequel sont inscrites en noir, sur fond bleu, les trois lettres grecques du nom de Jésus. Celles-ci, de concert avec la devise, représentent les liens de l’évêque avec la Compagnie de Jésus (les Jésuites).


Au niveau supérieur se trouvent un trèfle et une rose, alors qu’un lis se retrouve au niveau inférieur. Ces éléments sont de couleur argent. Le trèfle et la rose représentent les ancêtres irlandais et anglais de l’archevêque, alors que la fleur de lis témoigne de ses racines montréalaises dans la province de Québec. La fleur de lis et le bleu représentent la Bienheureuse Vierge Marie, Mère de la Compagnie de Jésus.

Le côté droit du blason (le côté gauche pour le spectateur) amalgame la croix à double traverse des armoiries de l’archidiocèse de Halifax, choisies par Mgr Prendergast durant son épiscopat dans ce diocèse. La croix fleurie, tout comme un soleil éclatant, représente la puissance de la résurrection du Christ qui transforme nos expériences humaines en partage de la glorification de Jésus. Ce nouvel élément, de forme « Y », bleu et ondulée, représente les trois grandes rivières de la région de la capitale nationale: les rivières des Outaouais, Rideau et Gatineau. La présence de la croix au-dessus des éléments de la nature suggère la guérison apportée par le Christ, non seulement dans la vie des individus, mais dans toute la création.

La devise “In nomine Jesu” (au nom de Jésus) provient de l’hymne de saint Paul au Christ Jésus crucifié et ressuscité (Philippiens 2,10). En plus d’exprimer son désir que son ministère soit mené au nom et à la manière de Jésus, la devise exprime sa volonté de louer et glorifier Dieu, faisant ainsi écho à la devise des Jésuites Ad majorem Dei gloriam (“pour la plus grande gloire de Dieu”).

Le tout est complété par une référence au pallium, ornement liturgique tissé de laine et parsemé de trois croix noires. Ce vêtement, symbole de communion avec le successeur de Pierre, est conféré par le pape aux archevêques métropolitains, en signe de partage de la charge pastorale, avec l’archevêque pour la province ecclésiastique d’Ottawa qui comprend les diocèses de Hearst, Pembroke et Timmins. Le chapeau à grand rebord, le « galero », ainsi que la croix à « double traverse » sont également des emblèmes d’un archevêque métropolitain.

* * * * * *

Heraldry speaks of two sides of a shield - dexter and sinister - which are right and left sides; these are reversed when viewed. The sinister, left side of the shield (right to the viewer), makes reference to the Archbishop's family and religious community: "Azure a Sun in its splendour Or charged with a monogram of the Holy Name Sable" (a golden sun inscribed with the first three Greek letters of the name of Jesus in black, all on a blue background). These, along with the motto, represent the bishop’s ties to the Society of Jesus or Jesuit Order.

"Between a Shamrock slipped and a Rose in chief and a Fleur-de-lis in base all Argent" (on the upper level are a shamrock with stem attached and a rose, while on the lower level there is a lily - all these in silver). The shamrock and the rose represent the Archbishop's forebears in Ireland and England, and the fleur-de-lis his upbringing in Montreal, Quebec. The fleur-de-lis and the colour blue also represent the Blessed Virgin Mary, Mother of the Society of Jesus.

The right side of the shield (left to the viewer) blends the double-barred cross from the coat of arms of the Archdiocese of Halifax, chosen by Archbishop Prendergast during his episcopate there (the flowering cross, like the blazing sun represents the power of Christ's resurrection to transform human experiences into a share in Jesus glorification), with a new element the wavy blue Y-shape representing the three great rivers of the National Capital Region: the Ottawa, the Rideau and the Gatineau. The presence of the Cross above nature suggests the healing of Christ that touches not only people's lives but all of creation too.

The motto, "In nomine Jesu" ("at the name of Jesus") is taken from St. Paul's hymn to the crucified and risen Lord Jesus Christ in the Epistle to the Philippians (2.10). Besides expressing the desire that his ministry be in the name and manner of Jesus, it expresses its goal as the praise and glory of God, echoing the Jesuit motto Ad majorem Dei gloriam ("to the greater glory of God").

The achievement is completed by a reference to the pallium, a liturgical vestment (represented by the three black crosses on wool) conferred on metropolitan archbishops, by the Pope, who shares his universal jurisdiction with the Archbishop in the Ottawa ecclesiastical province, which includes the dioceses of Hearst, Pembroke and Timmins. The broad rimmed galero hat and the double-barred cross are also emblems of a metropolitan archbishop.

No comments:

Post a Comment

Post a Comment