Friday, January 11, 2013

"Shine like stars in the world" (Philippians 2.15) - Les saints sont les vraies constellations de Dieu


Allocution pour la vigile de prière pour Mgr Joseph-Aurèle Plourde-huitième évêque et septième archevêque d’Ottawa
SE FAIRE DISCIPLES: SUIVRE L’ÉTOILE DU CHRIST ET, À NOTRE TOUR, DEVENIR DES ÉTOILES POUR LES AUTRES
[Texte: Philippiens 2, 14-18]

Remarks for the Vigil of Prayer for Archbishop Joseph-Aurèle Plourde-Eighth Bishop and Seventh Archbishop of Ottawa
Basilique-cathédrale Notre Dame Cathedral Basilica
January 10 janvier 2013
DISCIPLESHIP: FOLLOWING THE STAR TO CHRIST
AND, IN TURN, BECOMING STARS FOR OTHERS
[Text: Philippians 2.14-18]

“The obedience of the star calls us to imitate its humble service: to be servants, as best we can, of the grace that invites all men to find Christ.”

These words of Pope St. Leo the Great for the Solemnity of the Epiphany remind us that our brother in Christ, Archbishop Joseph-Aurèle Plourde, died on the eve of the feast of the Magi. These searchers from the East—not unlike Joseph-Aurèle—sought the Christ Child, the one born as King of the Jews.

Momentarily saddened when the star eluded their view, they sought in the Scriptures where God’s anointed one could be found and learned from scribes skilled in the law that it would be in Bethlehem. Heeding the Scriptures, they continued their journey’s quest and rejoiced when the star reappeared and guided them to Jesus with Mary his Mother.

Bowing down before him in obeisance, they worshipped him and presented him with their costliest treasures: gold and frankincense and myrrh.

Le Saint-Père Benoit XVI a évoqué cette recherche de Dieu faite par les Mages à l’occasion de l’ordination de quatre évêques en la basilique Saint-Pierre dimanche dernier :

« Pour l’Église croyante et priante », disait le pape, « les Mages d’Orient qui, sous la conduite de l’étoile, ont trouvé la route vers la crèche de Bethléem sont seulement le début d’une grande procession qui s’avance dans l’histoire.

« Ceux-ci étaient aussi et surtout des hommes qui avaient du courage, le courage et l’humilité de la foi. Il fallait du courage pour accueillir le signe de l’étoile comme un ordre de partir, pour sortir – vers l’inconnu, l’incertain, sur des chemins où il y avait de multiples dangers en embuscade. Nous pouvons imaginer que la décision de ces hommes a suscité la dérision : la plaisanterie des réalistes qui pouvaient seulement se moquer des rêveries de ces hommes.

« Celui qui partait sur des promesses aussi incertaines, risquant tout, ne pouvait apparaître que ridicule. Mais pour ces hommes touchés intérieurement par Dieu, le chemin selon les indications divines était plus important que l’opinion des gens. La recherche de la vérité était pour eux plus importante que la dérision du monde, apparemment intelligent…

« Les Mages ont suivi l’étoile, et ainsi ils sont parvenus jusqu’à Jésus, jusqu’à la grande Lumière qui éclaire tout homme venant en ce monde (cf. Jn 1, 9). »

Quel est le point final de ce pèlerinage, de ce cheminement comme celui entrepris par les Mages et auquel s’est adonné Joseph-Aurèle en tant que prêtre, évêque, pasteur, leader (religieux et civil) et disciple du Christ rempli de cette sagesse qui vient avec l’âge – de ce pèlerinage auquel nous sommes tous appelés à nous engager jusqu’au plus profond de nous-mêmes?

Le Saint-Père nous dit que de tels croyants deviennent des étoiles eux-mêmes et qu’ils sont appelés eux aussi à guider les autres dans les dures réalités de la vie vers celui qui est la Vérité et la Vie, Jésus-Christ, notre Seigneur et Sauveur.

What is the outcome of all this journeying procession such as the Magi undertook, such as Aurèle Plourde engaged himself in by becoming a priest, a bishop, a significant religious and civic leader, a Christian disciple grown old in wisdom, age and grace, such as each of us is called to be in their truest self?

The Holy Father suggests that such believers become stars themselves, guiding others to the truth of reality and to the embodiment of that true reality in Jesus Christ, the Lord and Saviour of the world.

This is precisely what St. Paul invited the Christians of Philippi to be and to become, as we heard in the brief reading this evening from the epistle to the Philippians: “be blameless and innocent, children of God without blemish in the midst of a crooked and perverse generation, in which you shine like stars in the world”.

« Les Mages ont suivi l’étoile, et ainsi ils sont parvenus jusqu’à Jésus, jusqu’à la grande Lumière qui éclaire tout homme venant en ce monde (cf. Jean 1, 9). Comme pèlerins de la foi, les Mages sont devenus eux-mêmes des étoiles qui brillent dans le ciel de l’histoire et nous indiquent la route. Les saints sont les vraies constellations de Dieu, qui éclairent les nuits de ce monde et nous guident. »

No comments:

Post a Comment

Post a Comment