Sunday, September 30, 2012

"The precepts of the Lord...give joy to the heart" - Prayer for the Faithful Departed at Notre Dame



O God, who manifest your almighty power above all by pardoning and showing mercy, bestow, we pray, your grace abundantly upon us and make those hastening to attain your promises heirs to the treasures of heaven. Through our Lord Jesus Christ, your Son, who lives and reigns with you in the unity of the Holy Spirit, one God, for ever and ever.

* * * * * *

CIMETIERE NOTRE DAME CEMETERY
23.09.2012



Quand on se retrouve comme aujourd’hui dans un cimetière, il est impossible de ne pas penser à la mort, la nôtre et celle des autres. Ces êtres chers qui nous ont quittés, quelques fois après beaucoup de souffrance, deviennent par leur silence comme des prophètes qui nous renvoient à nous-mêmes, et nous questionnent sur le sens de la vie.

L’homme moderne cherche souvent à écarté la mort de ses préoccupations quotidiennes orientées sur l’urgence de vivre; il évite d’en parler, il supprime le plus possible les rites qu’elle impose, il réussit même à l’ignorer sinon à la cacher, à faire comme si elle n’existait pas; il passe vite à autre chose.

Alors, on ne vit que pour aujourd’hui sans penser à demain. Mais la mort nous rattrape toujours avec les questions fondamentales du sens de la vie et de l’au-delà. Dans un monde qui fait rimer dignité avec santé et où la seule réponse efficace à la souffrance en fin de vie est la suppression de la vie, il est essentiel de tenter de résoudre l’énigme de ce paradoxe autrement que par la seule raison. « Nous croyons qu’il existe une espérance pour le monde d’aujourd’hui. »

Quelles que soient les croyances ou la vision de la vie, la mort demeure pour la très grande majorité des personnes une réalité troublante. Il nous est impossible de savoir avec précision comment nous réagirons lorsque nous verrons notre propre mort arriver.





The death of a loved one is always difficult, regardless of whether when it occurs after a long life or after a long, painful illness. To help the family to get through these times, it is important to have rituals and gatherings that mark a break in everyday life and help make the transition caused by the death.

It can be important for some to be able to physically see the person after he or she has passed away.

We see the suffering of families after a great tragedy when families aren’t able to retrieve their loved ones’ remains because we need to see the remains of the deceased to have peace.

We know that the mourning period extends beyond the funeral rites. Relatives, as well as society as a whole, need places where they may spend time with the dead, to remember them and to pray for them. Cemeteries and other licensed premises that honour the body or the ashes of the deceased are places that recognize the importance of the deceased persons, not only for their families, but also for society. Hence the great importance of our cemeteries…

Today, we are invited to remember our dead in a special way. It is through our visits to the cemetery, our participation at Mass, and by our prayers that we can remember our beloved dead. We know how important these things are: Your presence here this afternoon affirms that this is true!





Le croyant cherche à s’ouvrir à cette autre dimension de la vie qui lui échappe et il trouvera dans la révélation que propose la Parole de Dieu un peu de lumière pour éclairer ses ténèbres. « Certes mourir est une réalité biologique irrévocable mais c’est aussi l’achèvement d’une vie, d’un parcours humain qui a une dimension spirituelle constitutive…» (Coll. Credo, la résurrection de la chair p.110)

Comme nous l’a rappelé l’extrait du document sur L’Église dans le monde de ce temps de Vatican II et que je reprends : « Certes, elle passe la figure de ce monde, déformée par le péché; mais nous avons appris que Dieu prépare une demeure nouvelle et une terre nouvelle où réside la justice, dont la béatitude comblera et surpassera tous les désirs de paix qui gonflent le cœur de l’homme. »

La mort est un mystère trop grand pour qu’il faille l’absorber seul. Il nous faut une lumière pour en éclairer le sens; toute la révélation depuis le début enseigne que l’homme est fait à l’image de Dieu et donc, capable de Dieu, fait pour Dieu : « Dieu a créé l’homme pour une existence impérissable; il a fait de lui une image de ce qu’il est lui-même. »

Certaines personnes pensent que Dieu est distant et qu’il n’st pas touché par les souffrances du monde. Pourtant, dans la personne de Jésus Christ, dieu est venu dans ce monde. Il a expérimenté comme nous la souffrance et les peines de cette vie. Il a démontré qu’il est ému au plus profond de son être par les souffrances humaines. Lorsqu’il a marché sur cette terre, Jésus a guéri les malades et ceux qui avaient le cœur brisé; il a rendu la vue aux aveugles et la santé aux malades. Il a redonné espoir à ceux qui n’en avait pas.

Ayant appris la mort de son ami Lazare, Jésus a déclaré : « Notre ami Lazare s’est endormi, mais je vais le réveiller » (Jn11, 11). Même s’il savait qu’il allait ressusciter Lazare, Jésus a pleuré en voyant la souffrance, la douleur et la tristesse que sa mort causait à ses proches, et il a prononcé quelques paroles pour révéler cette encourageante vérité à ceux qui étaient affligés : « je suis la résurrection et la vie; celui qui croit en moi, même sil meurt, vivra » (Jn 11, 25)

C’est l’espérance et la vérité dans lesquelles nous avons grandi et dans laquelle nous cherchons à vivre… et nous pouvons affirmer que ceux et celles qui reposent dans ce cimetière ont cherché et vécu dans cette espérance et cette vérité… Ils ont été ceux qui nous ont ouvert la porte de la foi… Si à une époque la foi se transmettait facilement et naturellement entre les générations… ce n’est plus la réalité actuelle…





Our faith teaches us that it is in hope and truth that we have grown and in which we strive to live... and we believe that those who rest in this cemetery sought and lived in faith this hope and truth... They are the ones who opened the door of faith for us when we were children and growing young people...

At one time, faith was passed on through family life easily and naturally from generation to generation... Sadly, it is often not the reality today...

While the Year of Faith will soon begin, Pope Benedict XVI reminds us that faith opens a door that gives us access to the path that leads to eternal happiness. If we believe in eternal life, we will cross the threshold that leads to a new world without hesitation.

Also, because of our faith, we invite others to follow us. The Second Vatican Council’s document, The Church in the Modern World taught us: “Therefore, while we are warned that it profits a man nothing if he gain the whole world and lose himself, the expectation of a new earth must not weaken but rather stimulate our concern for cultivating this one. For here grows the body of a new human family, a body which even now is able to give some kind of foreshadowing of the new age.”

Today let us respond to this invitation by discovering our faith and to dare to believe today.

May the blessing of the Lord be upon each of you and remain with you on the road of life as you walk with Christ who is the way, the truth and the life.

May this celebration of the commemoration of the faithful departed renew our vision of death and our death. And ask the Virgin Mary to pray for us “now and at the hour of our death.”

”Holy Mary, Mother of God, pray for us sinners now and at the hour of our death."







 Que la bénédiction du Seigneur habite chacun de vos cœurs et vous accompagne sur les routes de la vie où marche avec vous le Christ qui est le chemin, la vérité et la vie.

Que cette célébration de la commémoration des fidèles défunts renouvelle notre regard sur la mort, sur notre mort.

Et demandons à la Vierge Marie de prier pour nous « maintenant et à l’heure de notre mort ».

« Sainte Marie, mère de Dieu, priez pour nous pauvres pêcheurs, maintenant et à l’heure de notre mort ». Amen!


No comments:

Post a Comment

Post a Comment