Thursday, May 24, 2012

Blessed / Bienheureux Louis-Zepherin Moreau


The Canadian Church honors Blessed Louis-Zephirin Moreau today. He is the founder of the communities of the Sisters of Saint Joseph and the Sisters of Sainte Marthe. He also participated in the founding of numerous other institutions and pious works. He died on May 24, 1901.


Aujourd’hui l’Eglise au Canada peut feter «le bon Mgr Moreau » quatrième évêque de Saint-Hyacinthe (1875-1901)


A la suite du décès du troisième évêque du diocèse de Saint-Hyacinthe, le 15 juillet 1875, M. l'abbé Moreau écrit au cardinal préfet de la Propagande en ces termes: Par ces lettres en date du 10 juillet courant, Charles LaRocque m'a nommé Administrateur du diocèse avec tous les pouvoirs qu'il pouvait me communiquer en vertu du 16e Décret du dernier concile Provincial de Québec approuvé par le Saint-Père, le 1er septembre de l'année dernière. C'est en obéissance à ce Décret que je me hâte d'annoncer à votre Éminence la triste nouvelle de la mort du Vénérable Titulaire du diocèse de Saint-Hyacinthe et ma nomination à la charge d'Administrateur du même diocèse, Sede Vacante.

Le 22 octobre suivant, Mgr Agnozzi, pro-secrétaire de la Propagande écrivait à l'abbé Moreau pour lui faire part de la décision du pape Pie IX qui venait de le désigner comme successeur de Mgr Charles LaRocque en le nommant au siège épiscopal de Saint-Hyacinthe. Mgr Louis-Zéphirin Moreau devenait ainsi le IVe évêque de Saint-Hyacinthe.

Le nouvel évêque est originaire de Bécancour dans le diocèse de Nicolet où il voit le jour le 1er avril 1824. Sa mère, Marie-Marguerite Champoux et son père Louis Moreau appartenaient à deux respectables familles de cultivateurs. Très tôt, il manifeste des signes évidents d'une vocation sacerdotale. Il fait ses études au Séminaire de Nicolet. A l'âge de vingt ans, il manifeste son désir de devenir prêtre. Accepté tout d'abord par l'évêque de Québec, il doit interrompre ses études théologiques en raison d'une santé fragile. Devant cette situation, Mgr Signay croit plus prudent de demander à M. Moreau de se retirer définitivement du Grand Séminaire. Après quelques mois de réflexion, il s'adresse donc aux autorités du diocèse de Montréal afin d'y être admis au nombre des futurs prêtres. Mgr Ignace Bourget qui est alors évêque du diocèse de Montréal est sur le point de partir pour un voyage à Rome. Il accepte donc M. Moreau comme futur prêtre dans son diocèse et le confie aux bons soins de son auxiliaire, Mgr Jean-Charles Prince. Louis-Zéphirin Moreau reçoit l'ordination presbytérale le 19 décembre 1846.

Lorsque Mgr Jean-Charles Prince devient le premier évêque de Saint-Hyacinthe, en 1852, le jeune abbé Moreau l'accompagne à titre de secrétaire. Dans les diverses fonctions qu'il exerce auprès des trois premiers évêques du diocèse, M. l'abbé Moreau s'est mérité l'affection et l'admiration de tous par le rayonnement de ses vertus. Il fut entre autre curé de la cathédrale à deux périodes différentes, de 1854 à 1860 et de 1869 à 1870. On le retrouve comme procureur de l'évêché de 1860 à 1866 et vicaire général du diocèse de 1869 à 1875. À quatre reprises, il fut administrateur du diocèse en l'absence de l'évêque titulaire ou pendant la vacance du siège épiscopal, à la mort de Mgr Prince et sous les deux évêques Joseph et Charles LaRocque. Il est élu évêque de Saint-Hyacinthe par le pape Pie IX en novembre 1875 et reçoit l'ordination épiscopale le 16 janvier 1876, en la cathédrale de Saint-Hyacinthe.

Le IVe évêque de Saint-Hyacinthe laissera pour ainsi dire une marque indélébile de son passage à la tête de cette Église diocésaine. Il sera proche de ses prêtres et dotera le diocèse du Chapitre-cathédrale qui existe encore. Il aura à coeur de développer l'éducation en ayant recours à plusieurs communautés religieuses, tant féminine que masculine. Il fondera lui-même deux communautés religieuses : les Soeurs de Saint-Joseph à qui il confie l'éducation de la foi des jeunes dans le monde rural et la communauté des Soeurs de Sainte-Marthe pour répondre aux besoins du Séminaire de Saint-Hyacinthe et du clergé en s'adonnant aux tâches ménagères.

Homme d'une grande piété et grand ami des pauvres, il s'est déjà gagné une réputation de sainteté durant son vivant. Les gens l'appellent le bon Mgr Moreau. Il s'endort définitivement dans le Seigneur le 24 mai 1901. Le 10 mai 1973, l'Église, de façon officielle, reconnaît l'héroïcité de ses vertus, et le 10 mai 1987, Mgr Louis-Zéphirin Moreau est déclaré bienheureux par le Pape Jean Paul II, à Rome. Il est le premier évêque d'origine canadienne à être déclaré bienheureux. [http://www.diocese-st-hyacinthe.qc.ca/dio-ae-moreau.htm]

* * * * * *
 





No comments:

Post a Comment

Post a Comment