Friday, March 30, 2012

Anniversaire de Mgr Alexandre VACHON - Friday in Lent Week 5

Mgr ALEXANDRE VACHON
(16 août 1885 - 30 mars 1953) 


Biographie du «plus ecclésiastique des savants et plus savant des ecclésiastiques»


Parmi les plus illustres «enfants» de Saint-Raymond, on retrouve un homme qui a marqué la vie religieuse au Canada. Né le 16 août 1885 à Chute Panet, monseigneur Alexandre Vachon a laissé bien des questions sans réponses pour un natif de Saint-Raymond, lequel partage avec l’homme d’église plusieurs ancêtres et un lieu de naissance communs.

Maintenant retraité, André N. Vachon a effectué une recherche sur les circonstances entourant la mort de Mgr Alexandre Vachon à Dallas, le 30 mars 1953.

Cinq ans après avoir entrepris cette recherche, le résultat est publié sous forme d’œuvre biographique sur Mgr Alexandre Vachon, que l’auteur qualifie du «plus ecclésiastique des savants et le plus savant des ecclésiastiques». André Vachon veut ainsi «souligner l’apport considérable de cet homme à la communauté humaine».

Le paragraphe suivant est de la main de l’auteur André Vachon.

«De par sa vocation, l’œuvre de Mgr Alexandre Vachon est évidemment de nature spirituelle, mais dans son cas tout autant temporelle, sinon plus.

Même si bien d’autres sujets l’occupe passablement, comme la radio d’état, la première partie de sa vie est consacrée en grande partie à promouvoir l’enseignement scientifique aux Canadiens français.

À la fin de celle-ci qu’il passe à Québec, il occupait le poste de recteur de l’Université Laval. Le bien-être spirituel des fidèles du diocèse d’Ottawa est l’objet principal de son œuvre au cours du reste de sa vie, de 1940 à 1953.

À cet endroit, il vient encore en aide aux Canadiens français qui se trouvent en minorité dans la partie ontarienne de son diocèse. Il doit cependant le faire en ménageant les intérêts des Irlandais anglophones qui forment une minorité chez les catholiques de l’ensemble de son diocèse.

Ses racines mixtes (père francophone et mère anglophone) et la diversité linguistique et religieuse de son patelin d’origine (francophones catholiques, anglophones catholiques, anglophones protestants) l’ont bien préparé à cette tâche.

Originaire d’un milieu rustique, il doit s’adapter rapidement à différentes sphères sociales, dont celle des salons de l’aristocratie, afin de pouvoir faire avancer ses différentes causes.

À la fin de sa vie, il jette un œil sévère sur son œuvre, croyant ne pas en avoir fait assez. À vous de juger».

* * *


Calice en or orné de pierres précieuses offert à Mgr Alexandre Vachon (sixième évêque d’Ottawa), par sa mère, à l’occasion de son ordination sacerdotale, le 22 mai 1910.


* * * * * *



Grant, we pray, almighty God, that your servants, who seek the grace of your protection, may be free from every evil and serve you in peace of mind. Through Christ our Lord.


No comments:

Post a Comment

Post a Comment