Saturday, January 28, 2012

Ottawa: NHL All-Star Game Host City - St. Thomas Aquinas, the Angelic Doctor - Le centenaire de la province canadienne des dominicains

In previous years, the NHL All Star Hockey Game could not be held in Ottawa due to the lack of convention facilities.  But the opening last year of the Ottawa Convention Centre has made this year's big game a possibility.  However, the inconsistent weather (not sufficiently cold for long enough) has wreacked havoc with hopes to skate on the Rideau Canal (which the locals have been grousing about too).
Welcome, visitors!  Enjoy your stay!

* * * * * *

SPEAKING OF ALL-STARS,
ST. THOMAS AQUINAS IS TOPS


 
MEMORIAL – ST. THOMAS AQUINAS,
PRIEST, DOCTOR OF THE CHURCH

O God, who made Saint Thomas Aquinas outstanding in his zeal for holiness and his study of sacred doctrine, grant us, we pray, that we may understand what he taught and imitate what he accomplished. Through our Lord Jesus Christ, your Son, who lives and reigns with you in the unity of the Holy Spirit, one God, for ever and ever.


* * * * * *


100 Ans de la Province dominicaine canadienne

Les dominicains au Canada fêtent un Jubile en 2011-2012 ; j’ai pu assister a quelques sessions d’un colloque ces jours-ci.  Voici un message du provincial sur le site web des Frères Prêcheurs :

Centenaire des Dominicains au Canada


Les dominicains au Canada [1911-2011]


Le Jubilé de notre Province est bien lancé. En deux occasions, plusieurs d’entre nous se sont retrouvés à Saint-Hyacinthe. Tout d’abord pour cette belle journée du 1er octobre où, dans une remarquable conférence, le frère Jean-Jacques Robillard nous a permis de mieux saisir nos origines. Autour de l’évêque du diocèse, Mgr François Lapierre, dans le cadre d’une célébration eucharistique joyeuse, nous avons rendu grâces à Dieu pour tout ce qu’a réalisé notre Province. Avec nos invités, tout particulièrement le Prieur provincial de la Province de France qui a su nous égayer, nous avons poursuivi la fête autour d’un bon buffet. Plus tard, le 8 novembre, nous avons procédé à la bénédiction de notre nouveau cimetière et fait mémoire de tous les frères de notre Province qui nous ont précédés…

Centenaire
Merci à tous les frères qui se sont déplacés pour ces deux événements. Beau signe de vitalité et d’attachement à la communauté que nous formons.

Le prochain rendez-vous est fixé à Ottawa. Un colloque développera le thème de la présence dominicaine en milieux universitaires. Il se conclura par la célébration de la Saint-Thomas. Retenez les dates : les 26, 27 et 28 janvier 2012….




Les générations des dominicains canadiens:
le frère Rick van Lier, 39 ans, le frère Benoît Lacroix, 96 ans



Le frère Hervé Tremblay parle du commentaire
du frère Marie-Joseph Lagrange sur la Genèse

Notre Province est à un tournant. Je le vis moi-même bien directement et simplement. Je me suis rendu compte que je suis le seul dominicain à temps plein au Provincialat avec tout ce que cela implique bien concrètement dans l’exécution de certaines tâches. Il a suffi d’un chapitre provincial pour que les choses changent à ce point.

Ce que je vis, des prieurs le vivent, plusieurs frères le vivent. Cela exige une transformation des mentalités et surtout de comprendre que, même après cent ans, nous sommes encore à nos débuts. Non seulement parce que nous sommes moins nombreux, non seulement parce que nos ressources ont diminué, mais fondamentalement parce que notre monde a changé.

Et pourtant, dans la foi, nous sommes convaincus que ce monde difficile à comprendre est toujours aimé de Dieu. Il a encore besoin d’entendre la Bonne Nouvelle de la joie de Noël : vous est né, aujourd’hui, un Sauveur qui est Christ et Seigneur! Aujourd’hui, ici au Québec, au Canada, au Japon, au Rwanda et au Burundi.

En mai, nous nous retrouverons, dans le cadre des nos Assises, pour réfléchir sur le thème de la nouvelle évangélisation... Il s’agit de notre raison d’être, de notre avenir, de notre identité, car nous sommes prêcheurs, porteurs de la Bonne Nouvelle. Comment l’annoncer? Quel est ce monde dont nous sommes partie prenante? Quelle parole lui adresser? Comment notre parole peut-elle renvoyer à cette Parole, à ce Verbe, que Dieu a enfoui dans notre monde? Comment, à la manière de Dominique, poursuivre le dialogue avec l’hôtelier?

Au moment où nous célébrons notre jubilé, je vous souhaite cette joie, cette joie de Noël, que nous ne pouvons garder pour nous-mêmes, cette joie des débuts, aussi modestes soient-ils, cette joie pour laquelle nous sommes encore prêts à risquer notre avenir.

Fr. André Descôteaux, o.p., Prieur provincial

No comments:

Post a Comment

Post a Comment