Friday, April 22, 2011

GOOD FRIDAY/Vendredi saint

/


WERE YOU THERE


Were you there when they crucified my Lord?
Were you there when they crucified my Lord?
Oh, sometimes it causes me to tremble, tremble, tremble.
Were you there when they crucified my Lord?

Were you there when they nailed him to the tree?
Were you there when they nailed him to the tree?
Oh, sometimes it causes me to tremble, tremble, tremble.
Were you there when they nailed him to the tree?

Were you there when they laid him in the tomb?
Were you there when they laid him in the tomb?
Oh, sometimes it causes me to tremble, tremble, tremble.
Were you there when they laid him in the tomb?

Were you there when God raised him from the tomb?
Were you there when God raised him from the tomb?
Oh, sometimes it causes me to tremble, tremble, tremble.
Were you there when God raised him from the tomb?
[Text: Negro Spiritual]

* * * * * *
 
 
Prayer for Friday of the Passion of the Lord
 

God, who by the Passion of Christ your Son, our Lord, abolished the death inherited from ancient sin by every succeeding generation; grant that just as, being conformed to him, we have borne by the law of nature the image of the man of earth so by the sanctification of grace may we bear the image of the Man of heaven. Through Christ our Lord.

* * * * * *

Vendredi saint



Trahi par son disciple Judas, le Christ est arrêté. Il est accusé de semer le désordre par ses enseignements et surtout d'usurper le titre de Messie, c'est-à-dire de Fils de Dieu envoyé pour sauver les hommes. Interrogé par Ponce Pilate (gouverneur romain de la région), flagellé par les soldats, Il est condamné à être cloué sur une croix - supplice alors réservé aux criminels.

Chargé de la croix, le Christ gravit la colline du Golgotha (littéralement « Mont du crâne », autrement appelé « Calvaire ») et tombe plusieurs fois d'épuisement. Crucifié, Il expire au bout de quelques heures. Descendu de la croix par ses proches, Il est enveloppé dans un linge blanc (le « linceul ») et mis au tombeau.

Les chrétiens sont appelés au jeûne (qui consiste à se priver de nourriture suivant l'âge et les forces du fidèle), démarche de pénitence et de conversion, expression de l'attente du Christ.

L'office du Vendredi Saint, appelé « célébration de la Passion du Seigneur », est centré sur la proclamation du récit de la Passion (Évangile selon saint Jean 18, 1 - 19,42). Il est proposé aux fidèles un chemin de Croix qui suit les étapes de la Passion du Christ.


* * * * * *
 
La nuit qu'il fut livré, le Seigneur prit du pain;

En signe de sa mort le rompit de sa main:
"Ma vie, nul ne la prend mais c'est moi qui la donne
Afin de racheter tous mes frères humains."


Après qu'il eut soupé pour la dernière fois
S'offrit comme victime au pressoir de la Croix:
"Mon sang, versé pour vous est le sang de l'Alliance
Amis, faites ceci en mémoire de moi."


Et nous, peuple de Dieu nous en sommes témoins.
Ta mort, nous l'annonçons par ce pain et ce vin.
Jésus ressuscité ton église t'acclame.
Vainqueur, passé du monde à la gloire sans fin.


Tu viens revivre en nous ton mystère pascal.
Eteins en notre chair le foyer de tout mal:
Nous sommes tes sarments, Sainte vigne du Père,
Fais nous porter du fruit pour le jour triomphal.


Seigneur, nous attendons ton retour glorieux;
Un jour, tu nous prendras avec toi dans les cieux.
Ton Corps est la semence de vie éternelle:
Un jour, tu nous prendras à la table de Dieu.

No comments:

Post a Comment

Post a Comment