Sunday, April 24, 2011

EASTER: "THE LORD IS TRULY RISEN, ALLELUIA!" / Joyeuses Pâques!






Message de Pâques 2011 Christ est ressuscité, Alléluia !

Il y a quelques semaines, nous avons été témoins de la souffrance provoquée par le séisme et le tsunami qui ont frappé le Japon, sans compter la menace de la radiation nucléaire. Le monde entier a retenu son souffle et s’est empressé d’aider les sinistrés.

Pour les Japonais, rien ne sera plus jamais comme avant. Ils se rappelleront toujours où ils étaient lorsque le tremblement de terre a frappé et comment cet événement a changé leurs vies.

La Bible nous parle du mystère Pascal – la mort et la résurrection de Jésus Christ – de la même manière: un moment de dimension épique dont la signification dépasse tout ce qu’on aurait pu imaginer.





À la plénitude des temps, deux tremblements de terre ont marqué un tournant dans l’histoire du monde. En effet, l’évangéliste Matthieu nous rappelle que la terre a tremblé à la mort et à la résurrection du Christ (Mt 27, 54; 28,2)

Nous ne connaissons pas l’intensité de ces séismes, mais nous savons qu’ils ont profondément marqué la vie des personnes qui en ont été témoins.

Au moment de la mort de Jésus, au Calvaire, lorsque le centurion et ceux qui l’accompagnaient ont senti la terre trembler et ont vu ce qui se passait, ils furent saisis d’une grande frayeur et dirent : ‘‘Vraiment celui-ci était le Fils de Dieu !’’

Le matin de Pâques, après le tremblement de terre, les gardes ont connu eux aussi la crainte; ils ont été bouleversés et devinrent comme morts lorsqu’un ange est venu rouler la pierre qui était devant le tombeau.

L’ange dit aux femmes qui étaient venues embaumer le corps du Seigneur, de ne pas avoir peur. Il leur dit que Jésus, le Crucifié est ressuscité d’entre les morts et leur demande d’aller l’annoncer aux disciples.

Notre cheminement de foi est semblable à celui de ces femmes et des disciples qui, après avoir rencontré le Seigneur ressuscité, ont cru en Lui. Remplis de l’Esprit-Saint, ils ont commencé à répandre la Bonne Nouvelle de l’amour et de la miséricorde de Dieu.

Lorsqu’elle touche nos vies, la nouvelle de la résurrection de Jésus produit des effets semblables. L’expérience du Christ ressuscité nous bouscule, ensuite nous voulons partager cette Bonne Nouvelle à laquelle nous croyons.

Transmettre le message du Christ est difficile dans notre culture. Les temps dans lesquels nous vivons font appel à une nouvelle évangélisation – à de nouvelles manières de répandre la Bonne Nouvelle qui nous est révélée dans le Christ Jésus.

Certaines personnes que nous rencontrons semblent avoir pris leurs distances de la foi chrétienne et sont comme immunisées contre elle. C’est comme si elles avaient reçu de petites doses d’annonces de la foi qui finissent par donner un enseignement chrétien incomplet. Cela leur en a caché le vrai sens, les amenant à mal saisir le véritable message du Christ. Déçues, ces personnes se sont mises à chercher ailleurs le sens et le but de leur vie.

Il faut avouer qu’il n’est pas facile de parler du message de Jésus de nos jours, de parler de cette foi qui nous libère de tout ce qui nous emprisonne.

Connaître le Christ change tout notre être! Je vois cela chaque fois que j’entends des jeunes parler de la transformation que le Christ produit chaque jour dans leur vie. Les personnes plus âgées racontent également comment leur vie a été transformée lorsqu’elles ont compris réellement le message de Dieu, du Christ, et de l’Église.

Nous devons nous rendre compte cependant qu’à notre époque aucune personne n’est complètement fermée à la grâce de Dieu. Toute personne peut être touchée par le beau message de Jésus et par nos exemples sincères de service et de pardon, faits par amour.

Ceci vient nourrir notre espérance en ce Temps pascal et nous incite à vouloir proclamer notre foi en Jésus partout et toujours : où nous étudions, où nous travaillons, là où nous sommes.

Il peut être encourageant de se rappeler comment le message chrétien s’est répandu rapidement dans l’ Empire romain – cet empire qui fut parfois hostile à la chrétienté – dans cette société qui fut en son temps beaucoup plus cruelle, égoïste, violente et désordonnée sur le plan sexuel que la société dans laquelle nous vivons aujourd’hui.

La Bonne Nouvelle du Royaume de Dieu, le Christ et son message peut encore nous guérir aujourd’hui et nous apporter réconfort et paix. Nous devons nous rappeler de cela et oser proclamer ce que nous avons vu, entendu et ressenti grâce à la liturgie, à la Parole de Dieu et dans notre Communion pascale.

Puisse le Seigneur donner à tous les disciples du Christ le goût et le zèle de partager la Bonne Nouvelle qu’ils ont reçue comme don de Dieu !

 Joyeuses Pâques !

* * * * * *


Prayer for Sunday of the Resurrection

O God, who on this day, through your Only Begotten Son, have conquered death and unlocked for us the path to eternity; grant, we pray, that we who keep the solemnity of the Lord’s Resurrection may, through the renewal brought by your Spirit, rise up in the light of life. Through our Lord.

* * * * * * 

2011 EASTER MESSAGE
CHRIST IS RISEN, ALLELUIA!


A few weeks ago, we saw the suffering in Japan that followed the earthquake, tsunami and threat of nuclear radiation. The world held its breath and hurried to help.

For the Japanese, nothing would ever be the same. From now on people would tell each other where they were when the earthquake struck. And how all these happenings had changed their lives.

The Bible describes the Paschal Mystery—the death and resurrection of Jesus Christ—as just such a moment, one of epic proportions and shattering significance.

Two earthquakes revealed that the end times had broken into our world. The evangelist Matthew tells us that at Jesus’ death and again at his resurrection the earth shook (Matthew 27.54; 28.2).

We are not informed of the magnitude of these seismic movements, only that they touched people’s lives profoundly.

On Calvary, when the centurion and those with him keeping watch over Jesus saw the earthquake and what took place, they were terrified. Then they confessed, ‘Truly this man was God’s Son!’

On Easter morning after the earthquake, the guards shook and became like dead men when the angel rolled back the stone from the tomb.

The angel urged the women who had come to anoint the body of their Lord not to fear. Jesus the crucified, he announced, had risen. They were to go and report this to his disciples.

Our faith experience should parallel that of the women and disciples who, on encountering the risen Lord, became believers. Filled with the Holy Spirit, they began spreading the Good News of God’s love and forgiveness.

The news of Jesus’ resurrection, when it touches peoples’ lives, has similar effects. First the experience of the Risen Lord shakes us up. Then it challenges us to share the news we have come to believe.

Such sharing of the Christian message will be difficult in a culture like ours. Our current world circumstances require us to conceive of a new way of evangelizing—spreading the Good News revealed in Jesus Christ.

Some people we meet seem to have been immunized against the Christian faith. Perhaps earlier on in their lives they got a mild and ineffective dose of the Christian story, which they took to be the real thing. Unimpressed, they turned away, looking elsewhere for meaning and purpose in life.

Ours is not an easy world in which to speak the message of Jesus, who summons us to a new way of being free from all that holds us in bondage.

Knowing Christ changes us to the core of our being! I see this whenever I hear young people speak of the transformation Christ works in their lives each day. Older people, too, tell what happens to them when notions about God, Christ and the Church become real.

We should realize that none of the people of our world are completely resistant to grace, to the beautiful message of Jesus, and to examples we can give of genuine service and forgiving love. This should give us hope at Easter and help our resolve to proclaim Christ where we study, work and play.

It helps to recall how the Christian message spread rapidly in the ancient Roman Empire—one at times officially hostile to Christianity—in a society which was much more cruel and uncaring, violent and sexually chaotic than today's society.

The Good News of the Kingdom, Christ and his message can still bring healing, health and peace. In all our struggles and disappointments, we must remember this and dare to proclaim what we have seen, heard and touched through the liturgy, in God’s word and in the sacrament of our Easter communion.

May God give all Christ’s followers zeal to share the Good News we have received as God’s gift!
HAPPY EASTER!
 

1 comment:

  1. Your blog is great你的部落格真好!!If you like, come back and visit mine: http://b2322858.blogspot.com/ Thank you!!Wang Han Pin(王翰彬)From Taichung,Taiwan(台灣)

    ReplyDelete