Monday, July 28, 2014

Prayer for Krakow World Youth Day 2016 - Logo des JMJ de Cracovie



The Krakow World Youth Day Logo explanation and prayer are ready (though the prayer is not available in French). So I am posting the Prayer in English and the interpretation of the Logo in French.

Prayer for World Youth Day 2016 in Krakow

God, merciful Father, in your Son, Jesus Christ, you have revealed your love and poured it out upon us in the Holy Spirit, the Comforter,

We entrust to you today the destiny of the world and of every man and woman”. We entrust to you in a special way young people of every language, people and nation: guide and protect them as they walk the complex paths of the world today and give them the grace to reap abundant fruits from their experience of the Krakow World Youth Day.

Heavenly Father, grant that we may bear witness to your mercy. Teach us how to convey the faith to those in doubt, hope to those who are discouraged, love to those who feel indifferent, forgiveness to those who have done wrong and joy to those who are unhappy.
Allow the spark of merciful love that you have enkindled within us to become a fire that can transform hearts and renew the face of the earth.

Mary, Mother of Mercy, pray for us.
Saint John Paul II, pray for us.

* * * * *
 
Dans la symbolique du logo trois éléments sont conjugués: le lieu,
les principaux protagonistes et le thème de la célébration.

Le logo de la JMJ de Cracovie 2016 illustre le passage de Mattieu 5,7: “Heureux les miséricordieux, car ils obtiendront miséricorde”,choisi pour thème de la rencontre.

L’image est composée par les contours géographiques de la Pologne, dans lesquels se trouve la Croix, symbole du Christ qui est l’âme de la Journée Mondiale. Le cercle jaune marque la position de Cracovie sur la carte et c’est aussi le symbole des jeunes. De la Croix sort la flamme de la Divine Miséricorde dont les couleurs rappellent l’image de Jésus, j’ai confiance en Toi. Les couleurs utilisées dans le logo − bleu, rouge et jaune – sont celles du blason officiel de la ville de Cracovie.

Le logo a été créé par Monika Rybczyńska, une jeune femme de 28 ans venant d’Ostrzeszów, une petite ville de Pologne centre occidentale. Monika est designer et éditrice de vidéos, diplômée en communication sociale de l’Université de Varsovie, et a dessiné le logo au Vatican tout de suite après la canonisation de Jean-Paul II, en remerciement pour l’intercession du Saint dans sa vie professionnelle.

Dans la phase finale de perfectionnement du logo, Monika a été aidée par Emilia Pyza, une jeune fille de 26 ans qui vit à Garwolin, à côté de la capitale polonaise, et qui a terminé ses études à l’Académie des Beaux Arts de Varsovie, en se spécialisant en graphique éditoriale.

Pendant la conférence de presse du jeudi 3 juillet a été présentée également la prière officielle pour la JMJ de Cracovie 2016.

La prière est composée de trois parties : dans la première on confie l’humanité, et spécialement les jeunes, à la miséricorde divine ; dans la deuxième partie on demande au Seigneur la grâce d’une âme miséricordieuse ; et dans la troisième partie on invoque l’intercession de la Bienheureuse Vierge Marie et de Saint Jean-Paul II, patron des JMJ.



Saturday, June 21, 2014

For Corpus Christi Pope Francis Reflects on the Gift of the Eucharist


“The Lord, your God … fed you with manna, which you did not know” (Deuteronomy 8.2)


Beyond physical hunger, man bears in himself another hunger, a hunger that cannot be satiated with ordinary food. It is hunger for life, hunger for love, and hunger for eternity. And the sign of the manna – as the whole experience of the Exodus – contained this dimension also in itself: it was the figure of a food that satisfies this profound hunger that man has.

Jesus gives us this food, in fact, He himself is the living bread that gives life to the world (cf. John 6:51). His Body is real food under the species of bread; His Blood is real drink under the species of wine. It is not simple nourishment with which to satiate our bodies, as manna; the Body of Christ is the bread of the end times, capable of giving life, and eternal life, because the essence of this bread is Love.

Communicated in the Eucharist is the Lord’s love for us: such a great love that He nourishes us with himself; a gratuitous love, always at the disposition of every hungry person and needy of regenerating his strength. To live the experience of faith means to let oneself be nourished by the Lord and to build one’s existence not on material goods, but on the reality that does not perish: the gifts of God, His Word and His Body.
Rome, June 2014

Saturday, June 14, 2014

Bishop Gary Gordon Transferred from Whitehorse, YT ; Named Bishop of Victoria, British Colombia


Today, His Holiness Pope Francis appointed Most Reverend Gary Gordon, presently Bishop of Whitehorse, Yukon Territory as Bishop of Victoria, British Colombia.

Congratulations, Your Excellency!

Aujourd’hui, Sa Sainteté le pape François a nommé Son Excellence Monseigneur Gary Gordon, présentement évêque de Whitehorse, comme évêque de Victoria, en Colombie-Britannique.

Félicitations, Excellence!

Monday, June 9, 2014

Death of Fr Anthony Milledge, S.J.


With great sadness and gratitude for his life of service, Canadian Jesuits International announces the death of Father Anthony Paul Milledge SJ, who died at 4:30 pm on June 9, 2014 at Jesu Ashram, Darjeeling, India.

Born in England on February 11, 1924 and reared in Montreal, he entered the Jesuits on September 7,1946 and went to Darjeeling in 1952 for education and pastoral ministry. After ordination on March 19, 1958, he served in a variety of parishes; he was particularly successful in establishing primary schools and mother and child care programs.

Father "Tony" had been working at Jesu Ashram, a refuge for the sick and the dying, since 2004.  Predeceased by his parents Henry and Ida Milledge, and by his brother John, he is survived by his brother Frank (Margaret) in Vancouver, B.C., his nieces and nephew.

The funeral will take place on June 10 at 2 p.m. at Gayaganga, Darjeeling, India.

R.I. P.

Wednesday, May 21, 2014

Vox Clara Committee Continues Work on English Liturgical Texts

The Vox Clara Committee met from May 19-20, 2014 in Rome. This Committee of senior Bishops from Episcopal Conferences throughout the English-speaking world was formed by the Congregation for Divine Worship and the Discipline of the Sacraments on July 19, 2001 in order to provide advice to the Holy See concerning English-language liturgical books and to strengthen effective cooperation with the Conferences of Bishops in this regard.

The Vox Clara Committee is chaired by Cardinal George Pell (Prefect of the Holy See’s Secretariat for the Economy). Participants in the May 19-20, 2014 meeting included Bishop Thomas Olmsted, First Vice-Chairman (Phoenix), Cardinal Justin Rigali, Treasurer (Philadelphia, Emeritus), Archbishop Alfred Hughes (New Orleans, Emeritus) and Archbishop Terrence Prendergast, S.J. (Ottawa). Cardinal Oswald Gracias, Second Vice-Chairman (Bombay), Bishop Arthur Serratelli, Secretary (Paterson), Cardinal Francis George, O.M.I. (Chicago) and Cardinal John Tong Hon (Hong Kong), Archbishop Michael Neary (Tuam) and Bishop David McGough (Birmingham, Auxiliary) were unable to be present for this meeting.


Also assisting the meeting were Monsignor James P. Moroney (Executive Secretary), Reverend Dennis McManus (expert), Monsignor Gerard McKay (advisor), Reverend Joseph Briody (special assistant) and Reverend Gerard Byrne (special assistant). Reverend Jeremy Driscoll, O.S.B (expert) and Abbot Cuthbert Johnson, O.S.B. (advisor) were unable to be present.

The representatives of the Holy See included the Delegate to the Vox Clara Committee, Reverend Anthony Ward, S.M., Undersecretary of the Congregation, accompanied by officials of the Congregation.

The Committee heard reports on the reception of the Roman Missal in the English-speaking world and a variety of practical matters.

The Committee spent the greatest amount of time reviewing the ICEL Gray Book Translations of the Ordo Celebrandi Matrimonium and the Ordo Confirmationis as recently approved by several English-speaking Conferences of Bishops. The Committee was grateful for the quality of these translations and developed a limited list of recommendations concerning their refinement which it submitted to the Congregation.

The Committee also approved plans for the completion of a revision of the Ratio Translationis for the Missale Romanum, editio typica tertia in accordance with Liturgiam authenticam, no. 9.

Archbishop Arthur Roche, Secretary of the Congregation, joined the Vox Clara Committee for the first morning of its work. The Secretary thanked the members “for the painstaking process” which they followed in reviewing the ICEL translations and extended to the members the gratitude of the Congregation for their advice.

This was the twenty-third meeting of the Vox Clara Committee which will continue its work in October of 2014.

Tuesday, May 6, 2014

CATHOLIC EDUCATION WEEK MESSAGE-LA SEMAINE DE L’ÉDUCATION CATHOLIQUE

‘I am among you as one who serves.’ (Luke 22:27e)

This is a good occasion to give thanks to the Lord for our publicly-funded Catholic school system and to thank all those who collaborate to make Christ known and loved in our midst through our Catholic schools.

The theme of this year’s Catholic Education Week is Serving in the Love of Christ with distinct themes for each day (Monday - Serve with faithfulness, Tuesday – Serve with humility, Wednesday - Serve with compassion, Thursday – Serve with justice, Friday – Serve with joy).

Our English-speaking Catholic student trustees have taken the initiative to arrange that a Mass be celebrated on Wednesday, May 7 in each Ontario Catholic secondary school. They have received a message of support from Pope Francis for this initiative! I will be celebrating that day at St. Thomas Aquinas Secondary School in Russell, while Bishop Riesbeck will celebrate at St. Maurice Parish with his alma mater, St. Pius X Secondary School. Cardinal Collins will celebrate a Mass for the francophone Catholic student trustees gathered in Toronto.

Let us pray for all those engaged in the challenging task of handing on the faith and infusing the whole learning system in our schools with gospel values.

Parishioners who are parents of school-age children are encouraged to enrol their children in our Catholic schools and all parishioners to verify that they are listed as Catholic School supporters on the tax rolls. Unfortunately, if one moves, the default position, unless one insists on being listed as a Catholic school support (English-speaking or francophone), becomes that of the “English Public” system.

I am very pleased to see the desire of our young people in the Catholic School System for the Mass and the ethusiastic support they have received from our Catholic Educators and pastors in making this happen. What a wonderful testament to our shared Catholic Faith.


Sincerely yours in Christ,
+Terrence Prendergast, S.J.
Archbishop of Ottawa
 
 
* * * * *
 
LA SEMAINE DE L’ÉDUCATION CATHOLIQUE
DU 4 AU 9 MAI


Une belle occasion qui nous est donnée de rendre grâce au Seigneur et de dire merci à toutes ces personnes qui collaborent ensemble à faire connaître et à faire aimer le Christ présent et agissant parmi nous. Le thème de cette année Servir dans l’amour du Christ nous rappelle que notre formation de chrétien et de chrétienne ne doit pas seulement nous permettre d’atteindre nos objectifs personnels, mais doit également servir à aider les autres, à contribuer à l’avènement d’un monde meilleur, plus juste, plus charitable, un monde de paix et de joie. Nos établissements scolaires catholiques : des pierres vivantes qu’il vaut la peine de protéger et d’encourager !

Je veux souligner dans les communautés chrétiennes ce précieux apport des écoles catholiques dans la vie de l’Église d’ici et dans nos milieux. On vous demande d’ajouter l’intention de prière ci-dessous à la prière universelle de ce dimanche.

Je vous invite fortement à inscrire vos enfants aux écoles catholiques et à vérifier que votre nom est bien inscrit comme contribuable au Conseil catholique afin de pouvoir voter pour les conseillers, conseillères catholiques lors des prochaines élections.

Bonne semaine de l’éducation catholique!

L’archevêque d’Ottawa
+Terrence Prendergast, s.j.

Saturday, May 3, 2014

Canadian Chaldean Eparchy in Transition - Célébration des anniversaires de mariage

CHALDEAN ARCHBISHOP ZORA STEPS DOWN IN TORONTO,
FATHER BAFFRO NAMED INTERIM ADMINISTRATOR

ARCHBISHOP HANNA ZORA
Today, His Holiness Pope Francis accepted the resignation of the Most Reverend Hanna Zora as Archbishop-Eparch of the Chaldean Eparchy of Mar Addai of Toronto, according to canon 210 §1 of the Code of Canons of the Eastern Churches, and has appointed Reverend Daoud Baffro, presently Vicar General and Pastor of the Holy Family Chaldean Parish in Windsor, Ontario, as Apostolic Administrator sede vacante et ad nutum Sanctae Sedis.

FATHER DAOUD BAFFRO
Aujourd’hui, Sa Sainteté le pape François a accepté la démission de Son Excellence Mgr Hanna Zora, comme archevêque de l’Éparchie chaldéenne de Mar Addai de Toronto, conformément au canon 210 §1 du Code des canons des Églises orientales; et a nommé M. l’abbé Daoud Baffro, présentement vicaire général et curé de la paroisse chaldéenne de la Sainte Famille de Windsor (Ontario), comme administrateur apostolique sede vacante et ad nutum Sanctae Sedis.

  * * * * *


Basilique-Cathédrale Notre-Dame d’Ottawa
Deuxième dimanche de Pâques – le dimanche de la Miséricorde – (Année ‘’A’’) – le 27 avril 2014
‘’Ô Dieu, le Miséricordieux…’’
[Textes : Actes 2, 42-47 (Psaume 117 [118]); 1 Pierre 1, 3-9; Jean 20, 19-31]


Dans l’homélie qu’il prononça lors de la canonisation de sainte Faustyna Kowalska , le 30 avril de l’an 2000, le pape Jean Paul II déclara que ‘’dorénavant, dans toute l’Église, ce dimanche, prendra le nom de Dimanche de la Miséricorde divine’’.

Par la même occasion, le Saint-Père souligna qu’il est important que l’humanité d’aujourd’hui reçoive ‘entièrement le message qui provient de la Parole de Dieu en ce deuxième dimanche de Pâques’. Les lectures que nous venons d’entendre nous permettent de saisir quelque peu en quoi consiste l’infini miséricorde de Dieu, cette miséricorde qui nous permet de renouveler sans cesse notre relation avec Dieu, ainsi que nos liens fraternelles et notre solidarité avec nos frères et nos sœurs humains.

‘’Le Christ nous a enseigné que ‘l’homme non seulement reçoit et expérimente la miséricorde de Dieu, mais aussi qu’il est appelé à ‘faire miséricorde’ aux autres : ‘Bienheureux les miséricordieux, car ils obtiendront miséricorde’ (Matthieu, 5, 7). Il nous a ensuite indiqué les multiples voies de la miséricorde, qui ne pardonne pas seulement les péchés, mais répond également à toutes les nécessités de l’être humain. Jésus se penche sur toute forme de pauvreté humaine, matérielle et spirituelle.’’

Bien que la dévotion de nos contemporains à la Miséricorde de Dieu ait été ravivée grâce au charisme et aux écrits de sainte Faustyna, ce message, cette vérité, est solidement inscrites dans les Écritures. Celles-ci nous parlent sans cesse de l’amour de Dieu pour l’humanité.


L’Évangile d’aujourd’hui nous rappelle que le Christ ressuscité porte encore les marques des souffrances qu’il a endurées sur la croix pour le salut du monde : ‘’Il leur montra ses mains et son côté.’’ Le premier geste que Jésus fit ensuite fut de confier à ses apôtres le pouvoir de remettre les péchés grâce à l’action de l’Esprit Saint. Jésus ne leurs avait-il pas déjà démontré que sa mission consistait à réconcilier toutes personnes avec Dieu alors qu’il pardonnait les péchés des personnes qu’il rencontrait et qui accueillaient son message d’amour? Cette réconciliation avec Dieu nous est encore offerte aujourd’hui par les évêques et les prêtres qui ont reçu le pouvoir de remettre les péchés en son nom.

70 ans de mariage!
Le nouveau nom donné à ce deuxième dimanche de Pâques – le dimanche de la Miséricorde – nous permet à tous de mieux apprécié le grand don que Dieu nous a fait en permettant que son Fils vienne jusqu‘à nous et accepte d’aller jusqu’à la mort pour notre salut, pour le salut de chacun, chacune de nous.

En ce dimanche, je suis heureux de vous accueillir chers jubilaires, vous qui êtes venus rendre grâce au Seigneur pour tous les bienfaits que vous avez reçus depuis le jour de votre mariage. Vos parents et amis, paroissiens et paroissiennes, ainsi que vos pasteurs, se joignent à moi pour vous offrir nos félicitations et nos meilleurs vœux alors que vous êtes venus fêter votre anniversaire de mariage.

Vous avez répondu à l’appel du Seigneur et vous vous êtes engagés en mariage avec confiance, confiants que le Seigneur vous accompagnerait tout au long de votre vie d’époux et d’épouse. Vous êtes des témoins de l’amour de Dieu, vous avez fait alliance avec lui et vous rendez témoignage à une époque où, dans notre société, plusieurs jeunes adultes considèrent le mariage soit comme quelque chose de trop risquée ou comme n’étant pas nécessaire. En effet, hélas, de nos jours, plusieurs personnes ne sentent pas le besoin de mettre Dieu dans leur vie de couples.



Pourtant, récemment, au terme d’une série de réflexions sur les sacrements, le pape François demandait aux personnes réunies sur la place Saint-Pierre de prier pour les familles du monde, tout particulièrement pour les familles et les couples qui connaissent des difficultés.

Quand un homme et une femme célèbrent le sacrement du mariage, nous dit le pape François, Dieu, pour ainsi dire, se « reflète » en eux, imprime en eux ses propres traits et le caractère indélébile de son amour. Le mariage est l’icône de l’amour de Dieu pour nous. Voilà le mystère du mariage : Dieu fait des deux époux une seule existence. C’est bien cela le mystère du mariage: l’amour de Dieu qui se reflète dans le couple qui décide de vivre ensemble.



Et le Pape de continuer : C’est vrai que dans la vie matrimoniale il y a beaucoup de difficultés…Et souvent le mari et la femme deviennent un peu nerveux et se disputent. Ils se disputent, c’est comme ça, on se dispute toujours dans le mariage et il arrive parfois aussi que les assiettes se mettent à voler. … Vous riez, mais c’est vrai… de reprendre la Pape. Mais cela ne doit pas nous attrister car la condition humaine est faite comme ça. Et le secret c’est que l’amour est plus fort que le moment où l’on se dispute, c’est pourquoi je conseille toujours aux époux: lorsque vous vous disputez, ne finissez pas la journée sans faire la paix. Toujours! Et pour faire la paix pas la peine d’appeler les Nations Unies pour qu’elles viennent chez nous faire la paix. Un petit geste suffit, une caresse, et ciao ! A demain ! Et demain on recommence. C’est cela la vie, avancer comme ça, avec courage et vouloir la vivre ensemble.

Ce sacrement nous conduit au cœur du dessein de Dieu, qui est un dessein d’alliance avec son peuple, avec nous tous, un dessein de communion. C’est l’image de Dieu : l’amour, l’alliance de Dieu avec nous est représentée dans cette alliance entre l’homme et la femme. Et ceci est très beau ! Nous sommes créés pour aimer, comme reflet de Dieu et de son amour. Et dans l’union conjugale l’homme et la femme réalisent cette vocation sous le signe de la réciprocité et d’une communion de vie pleine et définitive.


Cela signifie que le mariage répond à une vocation spécifique et doit être vu comme une consécration (cf. Gaudium et spes, 48; Familiaris consortio, 56). C’est une consécration : l’homme et la femme sont consacrés dans leur amour. Les époux, en effet, par la force du sacrement, sont investis d’une vraie mission. Ils doivent rendre visible, à partir des choses simples, ordinaires, l’amour avec lequel le Christ aime son Eglise, continuant à donner leur vie pour Elle, dans la fidélité et le service.

Ce projet né au sein du sacrement du mariage est vraiment magnifique ! L’important est d’entretenir la flamme de ce lien avec Dieu qui est à la base de l’union conjugale. Et le vrai lien est toujours avec le Seigneur. Quand la famille prie, ce lien tient bon. Quand l’époux prie pour l’épouse et l’épouse prie pour l’époux, ce lien devient fort; l’un prie pour l’autre.


Trois mots que l’on doit toujours dire, trois mots qu’il doit toujours y avoir à la maison : est-ce que je peux ?, merci, excuse-moi. Les trois mots magiques. Est-ce que je peux ? Pour ne pas être envahissant dans les vies des époux. Est-ce que je peux ? Que penses-tu de cela ? Puis-je, permets-moi. Merci: remercier son conjoint; merci pour ce que tu as fait pour moi, merci pour ci ou pour ça. Rendre grâce, que c’est beau ! Et comme nous nous trompons tous, il y a un autre mot un peu difficile à dire mais qu’il faut dire: excuse-moi. Est-ce que je peux ?, merci et excuse-moi. Avec ces trois mots, avec la prière de l’époux pour l’épouse et vice-versa, en faisant toujours la paix avant la fin de la journée, le mariage continuera.

En parlant des canonisations de ce matin à Rome, le pape Francois nous a encouragé à penser à notre vocation d’êtres saints et saintes dans tous les états de vie, que ca soit, le mariage, le vie de célibataire, de prêtre, de religieux ou de religieuse: N’oublions pas que ce sont, justement, les saints qui vont de l’avant et font grandir l’Église. Dans la convocation du Concile, saint Jean XXIII a montré une délicate docilité à l’Esprit Saint, il s’est laissé conduire et a été pour l’Église un pasteur, un guide-guidé, guidé par l’Esprit. Cela a été le grand service qu’il a rendu à l’Église….

Dans ce service du Peuple de Dieu, saint Jean Paul II a été le Pape de la famille. Lui-même a dit un jour qu’il aurait voulu qu’on se souvienne de lui comme du Pape de la famille… alors que nous vivons un chemin synodal sur la famille et avec les familles, un chemin que, du Ciel, certainement, il accompagne et soutient.

Que ces deux nouveaux saints Pasteurs du Peuple de Dieu intercèdent pour l’Église, afin que, durant ces deux années de chemin synodal, elle soit docile au Saint Esprit dans son service pastoral de la famille. Qu’ils nous apprennent à entrer dans le mystère de la miséricorde divine qui toujours espère, toujours pardonne, parce qu’elle aime toujours.

Que le Seigneur vous bénisse aujourd’hui et dans votre avenir de couple!